Quelque part sur une route de Californie.

7 octobre 2012

Récit de voyage dans l'Ouest américain en 2012 : du début à la fin

Notre blog voyage dans l'Ouest américain comporte 30 messages au total et plus d'une centaine de photos, plus belles les unes que les autres.  

Pour tous ceux et celles qui sont intéressés de lire tous les messages qui relatent les différentes étapes de notre voyage dans l'Ouest américain depuis notre départ, soit du 31 mars 2012 jusqu'à notre retour le 16 juillet 2012 (comme on a manqué de temps pour écrire, vous remarquerez que certains messages ont été publiés après notre retour), et non pas seulement le dernier message, il vous faut cliquer sur les dates les plus éloignées dans le temps à la section MESSAGES DÉJÀ PUBLIÉS, à droite du présent message (du plus ancien message publié sur ce blog au plus récent)

Bonne lecture !


6 octobre 2012

Retour de l'Ouest américain en 2012: résumé d'un voyage fantastique


Il a été bien difficile pour nous de quitter un état comme le Montana, là où il fait si bon vivre mais, dès le départ nous savions que le jour du retour à la maison allait inévitablement arriver.  Ce que nous étions loin de nous imaginer c'est qu'après 107 jours de voyage (dont 66 jours en camping dans notre VR, 30 jours en condo à Palm Springs, 3 jours à l'hôtel à San Diego et 8 jours en appartement à San Francisco), nous aurions bien voulu continuer à nous promener, encore et encore.  Nous avions vraiment adopté le rythme "voyage" et nous nous étions fort bien adapté au mode de vie plutôt relaxant qui vient avec.  Pas facile de quitter tout ça du jour au lendemain !  Voilà pourquoi on a pris tout notre temps pour rentrer.  Il restait encore tant de choses, d'endroits et de gens à découvrir.


Nous avions déjà visité l'Ouest canadien et l'Ouest des États-Unis à quelques reprises mais, nous n'étions jamais allés en Californie ni en Orégon et pour nous, se rendre jusque là en prenant tout notre temps, c'était un vieux un rêve de jeunesse.  Lors de nos précédents voyages, nous voyagions en Westfalia (le populaire camping car avec un "pop top" fait parVolkswagen) et nous avons adoré ça. On a même eu 2 campeurs Westfalia, un 1994 acheté en 1995 et un 1995 acheté en 2005, c'est donc dire combien on aimait se promener, visiter, voyager et ce, bien avant d'acheter notre VR Roadtrek 2004 en 2010!  C'était génial de pouvoir aller partout comme ça, en toute liberté, en tout confort et à prix raisonnable.  On a eu la chance de pouvoir le faire et ainsi, on a pu visiter 46 états américains.


Sur la route du retour qui nous a parue bien longue et bien ennuyeuse, nous nous sommes remémorés nos précédentes aventures mais aussi, le fait qu'après plusieurs semaines passées à sillonner les routes américaines, nous avions à ce moment-là apprécié revenir chez nous et retrouver famille et amis.  Cette fois-ci, c'était différent, nous n'avions pas envie de rentrer à la maison et nous aurions pu continuer à nous promener ainsi encore un mois ou deux.  Etait-ce l'âge, la destination, la liberté de la retraite, la situation financière, le besoin de vivre intensément, de découvrir le monde, qui sait ?  Ce que l'on sait par contre, c'est que l'on aimerait bien repartir encore et encore.


Un fait est cependant, c'est que les routes secondaires que nous avons empruntées pour revenir au Québec (à partir de Fargo au Minnesota jusqu'à Duluth au Minnesota,puis Marquette au Michigan jusqu'à Sault-Ste-Marie en Ontario et finalement de Sault Ste-Marie à la maison) étaient loin d'être intéressantes, je dirais qu'elles étaient plutôt ennuyantes, en plus de ne pas être en très bon état.

Nous voulions éviter les grandes villes, la circulation et prendre le chemin le plus court alors, après avoir étudié les différentes possibilités à partir de cartes, du fameux GPS et de divers tracés proposés par Google Maps, nous avons décidé de prendre de petites routes mais, ça aura été un mauvais choix finalement. Est-ce qu'on repasserait par les mêmes routes ?  NON  Est-ce que l'on recommanderait d'emprunter ces routes ?  NON


Revenir au Québec à partir de Yellowstone a nécessité 7 jours mais, il faut dire que nous avons pris le temps de nous arrêter pour admirer les beaux paysages qui nous restaient à découvrir et que nous avons roulé sagement, soit entre 450 et 600 kilomètres par jour.  Aussi, il faut dire qu'il y a eu une terrible vague de chaleur qui a frappée les USA à cette période et il n'était pas rare que la température extérieure atteigne 36 degrés C.  Heureusement pour nous, nous avions l'air climatisée, en roulant et dans les campings où il y avait de l'électricité, ce qui a rendu le voyage plus supportable...


Pour  nous, ce voyage en Roadtrek aura été le plus long mais aussi et surtout, le plus beau de tous les voyages que nous avons faits en VR jusqu'à maintenant.

Côté température, la période choisie, avril à juillet, nous a semblée idéale et ce, malgré le fait que toute la portion du voyage où nous longions la côte du Pacifique, la température était plus fraîche donc, pas question de se dévêtir, ni de se baigner. Aussi, à ce temps de l'année, il n'y avait pas trop de touristes et pour nous, c'était bien agréable de visiter sans qu'il y ait foule partout.

Question de budget, ce qui pour nous comme pour bien d'autres était un facteur important, nous avons été en mesure de respecter notre budget sans difficulté.  Nous avons effectués ±17 000 kilomètres en 107 jours, ce qui est moins de kilométrage que prévu au départ mais, notre séjour s'est prolongé de 7 jours par rapport à nos prévisions.

Concernant le logement sur une période aussi longue, et malgré tout le confort de notre Roadtrek, nous avons trouvé bien judicieuse notre décision de loger à la fois à l'hôtel, en condo et en appartement pendant notre voyage, surtout pour visiter les grandes villes comme San Diego et San Francisco et même, Palm Springs parce qu'il y fait très chaud. Quand on y regarde de plus près, ce n'est pas tellement plus cher, surtout si on est hors-saison (sur internet, il y a plein de sites qui offrent des rabais forts intéressants pour les hôtels et aussi, on peut trouver facilement des condos et appartements à louer directement du propriétaire).  Cette formule permet d'éviter d'avoir à chercher du stationnement, des frais de stationnement, des pertes de temps en déplacements, etc., en plus de faire changement!


Pour ce qui est de la nourriture, aucun problème de ce côté, nous avons trouvé partout tout ce dont nous avions besoin.  Question de choix personnel, nous avons très peu mangé au resto. Nous préférions, et de loin, cuisiner nos repas et faire des pique-nique.  A notre grande surprise, nous n'avons même pas dépensé tout l'argent prévu pour les repas au resto et pourtant, les restos, c'est pas ce qui manque aux USA et en plus, il y en a partout, pour tous les goûts et tous les budgets!


Notre campeur Roadtrek 2004, Versatile 190, Edition du 30e anniversaire (Chevrolet Express 3500)
nous a procuré bien du plaisir tout au long de ce grand voyage. A bord de notre petit VR qui affichait 49,000 kilomètres au compteur le jour du départ, nous avons voyagé en tout confort et en toute sécurité! En plus d'avoir bien fière allure, ce petit motorisé a tout ce qu'il faut pour nous faire sentir un peu comme à la maison.  La consommation d'essence est raisonnable (± 15 litres/100 kilomètres ou ±15 milles/gallon) si l'on compare avec d'autres types de VR. Du chauffage lorsqu'il fait froid (gaz et électricité), l'air climatisée (thermopompe électrique) quand il fait chaud, un auvent extérieur pour le soleil ou la pluie, un chauffe-eau, une petite douche, une toilette, un ventilateur de plafond, un frigo avec congélateur (batterie, gaz ou électricité), un micro-ondes, un poêle à gaz à 2 brûleurs, une hotte de cuisinière, un lavabo et un comptoir moulé, un lecteur DVD et un téléviseur à écran plat, de l'espace de rangement, une garde-robe, un lit en permanence, une table trèfle, des bancs en cuir pivotants, des coffres de rangement, etc. Tout a été bien pensé et l'essayer, c'est l'adopter!  A notre avis, il n'y a pas de meilleure façon de voyager.

Maintenant, on espère juste 
avoir la chance de repartir 
sur les routes prochainement 
pour vivre une autre aventure palpitante en  VR.

On espère aussi que le récit de notre voyage aura donné à plusieurs d'entre vous le goût de faire de même.

N'hésitez pas à nous contacter... ça nous fera plaisir de vous renseigner si vous avez besoin d'aide pour la préparation de votre voyage.

lorette.daoust@gmail.com


BON VOYAGE!




29 août 2012

Remarquable Yellowstone National Park, Wyoming


Par l'entrée Nord Ouest menant au Parc National Yellowstone (Montana), majestueuse dans le décor montagneux, l'arche Roosevelt nous souhaite la bienvenue. Impossible de la manquer, elle est bien visible du petit village de Gardiner où nous nous sommes arrêtés avant d'entrer officiellement dans le Parc.  Une petit tour à pied dans le village, question de se dégourdir les jambes!

Typique n'est-ce pas que ce petit village (Gardiner) juste avant l'entrée du Parc National Yellowstone ?

Nous ne sommes pas encore arrivés à l'intérieur du célèbre parc que nous sommes déjà impressionnés. Vraisemblablement, nous n'étions pas passés par là lors de notre première visite à Yellowstone. Nous sommes heureux de découvrir ce nouveau décor.



PHOTOS DE MAMMOTH HOT SPRINGS


Difficile de décrire cet endroit unique qui n'est comparable à aucun autre. Ce qui s'y passe depuis des milliers d'années impressionne à peu près tout le monde.  Les minéraux, les bactéries, l'eau sulfureuse, etc.  

Quel oeuvre de la nature! Faut le voir pour le croire.  La promenade sur les passerelles vaut vraiment l'effort que cela demande pour monter jusqu'en haut ou le temps que cela prend pour faire le tour du site.









Minéraux et bactéries... des artistes à l'oeuvre depuis des milliers d'années au Parc National Yellowstone!


DES PHOTOS PRISES ICI ET LÀ DANS LE PARC

Tower Fall... vue d'en haut.  Inaccessible pour une prise de vue d'en bas ce jour-là!
Un bison "type".  Faut pas s'en approcher même si parfois, c'est bien tentant car ils sont tout près!
Mud Volcano... chaud, bruyant et odorant
Artist Point - vue de Lower Fall
Un troupeau de bisons à l'horizon
Vue du magnifique Lac Yellowstone
West Thumb Geyser Basin situé en bordure du Lac Yellowstone
Belle couleur n'est-ce pas?  Attention, c'est chaud!
Impressionnant !  Attention, c'est profond.
The Grand Prismatic Spring... Inoubliable!
Great Fountain Geyser en action.  Activité pré-éruption!  Imaginez la vraie.
Artist Painted Pot.  Ça bouillonne mais c'est épais comme de la sauce.
Un paysage à couper le souffle sur le bord du Lac Yellowstone
Un peu d'eau chaude pour réchauffer la rivière!


Vue rapprochée à Inspiration point... le sable est multicolore, voyez plus bas!


Il y a vraiment beaucoup à faire, à voir et à découvrir au Parc Yellowstone. Vous comprendrez qu'il y a donc beaucoup beaucoup de visiteurs qui viennent de partout dans le monde pour visiter ce parc dont la renommée a dépassé les frontières des USA.  Il faut parfois s'armer de patience sur la route car souvent, on se retrouve dans la file, à la queue leu leu.  Imaginez un peu qu'il y a des endroits où des centaines de visiteurs prennent des milliers de photos tous en même temps. Ne vous en faites surtout pas si vous souhaitez avoir une photo de couple, vous trouverez certainement une personne qui se fera un plaisir de vous photographier!

Yellowstone est si beau qu'on oublie vite le fait qu'on est en visite sur le site d'un immense volcan.  Heureusement, il n'y a pas eu d'éruption depuis environ 642,000 ans, ce qui est plutôt rassurant!  Les animaux sauvages y vivent en toute liberté dans le parc et les phénomènes que l'ont peut y observer sont des phénomènes naturels impressionnants et qui sont tous plus intéressants les uns que les autres.  Heureusement, il y a vraiment beaucoup de points de vue où il est possible de s'arrêter pour mieux voir tout ça de près, explorer et comprendre ce qui se passe sous nos pieds.  Il y a aussi beaucoup de documentation disponible sur place et à certains endroits, il y a des bénévoles pour renseigner les visiteurs.  La signalisation et les panneaux d'information que l'on retrouvent un peu partout dans le parc méritent notre attention car on y explique les phénomènes en image et avec des mots simples.

Mais, en plus de la promenade en voiture qui nous amène jusqu'à des sommets enneigés en juillet et qui nous permet de voir des paysages à couper le souffle, il faut aussi beaucoup marcher car Yellowstone est un immense parc, vaste et haut en altitude.  On dirait qu'il y a des passerelles et des escaliers partout! Il arrive même parfois que l'on soit un peu essoufflé!  En tout cas, y'a assez à faire pour être fatigué à la fin de la journée.

Nous avons beaucoup aimé camper dans le parc Yellowstone et ce, malgré quelques petits inconvénients car c'est vraiment un gros avantage de ne pas avoir à rouler jusqu'à l'extérieur du parc pour se rendre au camping le soir venu alors qu'on est fatigué et de devoir revenir le lendemain, tôt pour éviter la cohue et ce, en empruntant la même route encore une fois.  C'est beau mais tout de même!  Camper sur place, c'est un gros plus!

Malheureusement, dans le secteur  de Fishing Bridge nous avons trouvé les espaces de camping très petits, aucune intimité possible tellement les campeurs et motorisés sont rapprochés. Points positifs: il y avait des services (eau, électricité, égout) et il  avait du chauffage dans les toilettes.  Points négatifs : les sites sont trop petits pour la grosseur des équipements de camping installés, les toilettes du site étaient malpropres et ce n'était pas dutout pratique de devoir se rendre à l'accueil pour aller prendre une douche, "payante" en plus. 

Nous avons de beaucoup préféré camper à Madison où les campeurs sont moins près les uns des autres et où il y a davantage d'espace. Par contre, pas de services, pas de douche et  là aussi, la propreté des toilettes laissait à désirer.

Tout au long de notre visite à Yellowstone, notre Roadtrek s'est avéré être le véhicule idéal pour monter à bonne altitude, sillonner les routes du parc, étroites et sinueuses à souhait et trouver à se stationner facilement dans les endroits où parfois, l'espace était limité pour s'arrêter.

Vraiment, notre deuxième visite au Parc Yellowstone nous a comblée et ce, malgré que nous n'y avons pas vu le soleil très souvent au cours de notre séjour.

13 août 2012

De Calgary à Yellowstone, Wyoming, US : Du Nord au Sud

Sur la route entre Banff et Calgary
Selon l'itinéraire que nous avions planifié au départ, nous devions revenir au Québec en traversant les prairies et l'Ontario pour être de retour le 8 juillet.  Mais voilà qu'un certain soir, alors que nous étions à Golden en Colombie-Britannique, on a commencé à se remémorer l'immense plaisir que nous avions eu au Stampede de Calgary il y a plusieurs années et aussi à l'incroyable beauté du Parc Yellowstone que  nous avions déjà visité.  

Un peu nostalgiques, nous nous sommes regardés et avec un petit sourire en coin, le conducteur du Roadtrek, en l'occurence mon conjoint, a dit tout simplement : "Qu'est-ce qui nous empêche d'y retourner? Alors, pense à où tu voudrais le plus retourner."  C'était ça la saveur de la liberté à la retraite et pour nous deux, c'était vraiment bon.

Après quelques recherches rapides sur internet pour évaluer la faisabilité de notre projet, nous avons vite réalisé qu'il serait plus difficile d'aller au Stampede puisqu'il n'y avait presque plus de billets disponibles pour les activités et spectacles qui nous intéressaient.  De plus, nous n'avions aucun camping à proximité et il nous fallait attendre 4 jours dans le coin avant le début du Stampede. D'un autre côté,  aller à Yellowstone paraissait possible car il y avait des places de camping disponibles et nous avions déjà payé le laisser-passer nécessaire pour visiter le parc donc, moins de dépenses. Par contre, nous devions rouler plus de 1000 kilomètres supplémentaires en direction Sud et une fois sur place, modifier notre trajet pour le retour au Canada.  Après avoir tout analysé, notre choix s'est porté sur Yellowstone et  nous avons décidé de prolonger notre voyage de 8 jours. Youppi !

En quittant Banff, après Calgary, nous sommes donc repartis sur la route des USA en direction du Parc National Yellowstone au Wyoming.  Nous allions traverser les états du Dakota du Nord et le Montana, ce qui n'était pas pour nous déplaire. Mais le matin du départ, nous étions curieux de revoir Calgary car depuis notre dernière visite, on avait  beaucoup entendu parler de l'explosion démographique dans cette ville et du développement tout autour.  Et bien disons qu'une fois sur place,  nous avons été fort surpris et nous n'en sommes pas encore revenus.  Le Calgary de 2012 n'est en rien comparable au Calgary que nous avions visité en 1997!   Il y a des grues, des pelles, des camions, des chantiers de construction, de maisons, des édifices...  ça avait poussé comme des champignons à l'horizon.  

Vue du centre-ville de Calgary, Alberta

Puis, tout le reste de la route jusqu'à Yellowstone nous a fait découvrir des endroits formidables, avec des décors surprenants, tant au North Dakota, au Montana qu'au Wyoming.  Voici quelques photos juste pour vous !









8 août 2012

Destination Banff, Alberta, Canada


Le soleil n'était pas de la partie sur la route de Banff et il a même plu un peu mais, les montagnes prenaient toute la place aujourd'hui. C'était tellement un beau moment pour nous ce retour à Banff après tant d'années.  Nous étions excités à l'idée que nous allions camper à Tunnel Mountain encore une fois et passer quelques jours ici, dans cette magnifique ville entourée de montagnes.


Sur la route entre Lake Louise et Banff, nous avons revu les passages surélevés aménagés pour permettre aux animaux de traverser la route 1 sans danger, autant pour eux que pour nous, les automobilistes.  Une bonne idée qui permet de sauver des vies!


Toujours sur la route 1, juste un peu avant d'arriver à Banff, nous avons fait un petit arrêt, question d'admirer le paysage.  C'était "WOW" malgré le ciel gris et les gros nuages menaçants qui laissaient échapper quelques grosses gouttes. Voyez ci-haut.  Quand c'est beau, c'est beau!




Une fois bien installés au camping de Tunnel Mountain (très bien et très abordable), où nous avons eu la chance d'obtenir un terrain avec de l'électricité et ce, sans réservation faite à l'avance la fin de semaine de la Fête du Canada, nous en avons profité pour prendre du bon temps et cuisiner.  Après un excellent repas, sans vin, (l'alcool était interdit au camping en raison de la Fête), nous avons marché autour en admirant le paysage... et quel paysage!

Il n'y avait pas d'accès à internet au camping mais dès le lendemain, nous avons trouvé un petit café qui offrait le wi-fi gratuitement et où la bouffe était excellente... même les déjeuners, ce qui est très rare.  Nous y sommes donc retournés plusieurs fois.

Croyez-le ou non mais la photo ci-haut a été prise à 10h00 du soir (22h00).  Les lumières sont allumées mais, il fait clair encore.  Les journées étaient longues... heureusement, car il y avait beaucoup à faire et à voir!


Impossible de tout raconter ici mais, entre autres, nous avons fait une belle visite à Cascades Garden... il manquait peut-être un peu d'eau dans les bassins mais tout de même, c'était très beau avec toutes les fleurs, les arbres et les sentiers.  Nous n'avons pu aller revisiter Johnston Canyon comme on le pensait car il y avait trop de monde sur place, il y avait déjà des centaines de voitures stationnées de chaque côté de la route. Nous voulions aussi faire une visite au Banff Springs Hotel mais malheureusement, aucune place de stationnement disponible. Nous avons admiré le magnifique bâtiment et nous sommes allés voir les chutes de la Bow River juste à côté. Le niveau de l'eau dans la rivière était vraiment élevé et c'était impressionnant mais là aussi, pas de stationnement.  Partout, nous n'avons fait que passer.C'était un peu décevant car il y avait du monde partout où nous souhaitions aller.

Finalement, nous sommes retournés en ville et nous avons marché, marché et marché encore!  Nous avons visité tout ce qu'il y avait à visiter, mêmes les petites boutiques pour les touristes que mon mari déteste tant! Nous avons découvert qu'il y avait maintenant un petit centre commercial à Banff. Mais, nous nous rappellerons longtemps, combien il avait de monde partout, c'était incroyable!


Vue de Cascades Garden, la "Cascades Mountain", que l'on voit ci-haut au bout de la rue principale à Banff, était aussi majestueuse que dans notre mémoire.  Lorsqu'on est en ville, cette montagne attire le regard comme un aimant.  Il est difficile de ne pas la regarder!

Puisque nous étions là au moment de la Fête du Canada, nous avons assisté aux festivités et avons profité de l'occasion pour rencontrer et échanger avec des habitants de Banff qui s'étaient réunis au local de la Légion d'honneur Canadienne en ville.  Vous pensez qu'il n'y a que des touristes à Banff ?  Détrompez-vous, nous avons rencontré des "locals", en chair et en os, tout sourire, heureux de nous accueillir parmi eux et de faire connaissance.

Tout au long de la journée dans le parc, il y a eu des spectacles musicaux, des chanteurs, des danses indiennes, des chorégraphies de jeunes, etc. Il y a eu une très belle parade avec des fanfares, des chevaux, des clowns, des ballons, des jeux pour les enfants et tout et tout. En soirée,  il y avait de la musique "live" en attendant le feu d'artifice et tout le monde s'amusait.  Et les feux, quel succès!  Pour nous, ce fut une journée tout à fait différente et surprenante à bien des points de vue.

Ici, on fêtait en famille et il y avait beaucoup de jeunes familles. Très peu de gens consommaient de l'alcool. Même les jeunes ne buvaient pas ou si peu, si bien que nous n'avons vu personne en état d'ébriété avancé ou de déplacé. Aussi, beaucoup de jeunes prenaient part à la parade et ils semblaient avoir un réel plaisir et une grande fierté à le faire. Autre sujet de notre étonnement, il n'y avait pas de policiers ou presque.  Il y en avait certainement mais, ils n'étaient pas très visibles et pas très nombreux.  Ce fut une fête assez calme dans l'ensemble. C'était leur façon de fêter l'évènement ici à Banff!






Le coucher du soleil sur la montagne semblait la tapisser d'or. 
C'était un tel spectacle, ça valait le déplacement.
C'est le genre de chose qu'on n'oublie pas!